Journée internationale de l'alphabétisation

Publié dans Nouvelles

50e anniversaire 
Lire le passé, écrire l'avenir  

Le monde a changé depuis 1966, mais notre détermination à fournir à chacun, homme ou femme, les compétences, les capacités et les chances de réaliser ses aspirations, dans la dignité et le respect, reste inébranlable. L’alphabétisation est la fondation sur laquelle nous construirons un avenir plus durable pour tous.                                                                                                                

Directrice générale de l'UNESCO     

Cette année marque le 50e anniversaire de la Journée internationale de l'alphabétisation, et l’UNESCO célèbre cet événement sous le thème « Lire le passé, écrire le futur ». La Journée internationale de l'alphabétisation 2016 rend hommage à cinquante années d’engagement, d’efforts et de progrès accomplis à l’échelle nationale et internationale pour améliorer les taux d’alphabétisation à travers le monde. Elle aborde également les défis actuels et recherche des solutions innovantes pour renforcer encore l’alphabétisation dans les prochaines années.

Il y a cinquante ans, l’UNESCO proclamait officiellement le 8 septembre « Journée internationale de l’alphabétisation » afin de mobiliser activement la communauté internationale et de promouvoir l’alphabétisation comme un instrument d’autonomisation des individus, des communautés et sociétés.
Aujourd’hui, la Journée internationale de l’alphabétisation est célébrée dans le monde entier et rassemble les gouvernements, les organisations multilatérales et bilatérales, les ONG, le secteur privé, les communautés, les enseignants, les élèves et les experts dans le domaine.

Lors de cette journée, les prix internationaux d’alphabétisation sont également remis aux individus proposant des solutions innovantes permettant d’accélérer l’alphabétisation en vue de réaliser l’agenda Éducation 2030. Le thème de cette année est l’innovation.

Nous sommes dans la première année de mise en œuvre du Programme de développement durable à l’horizon 2030. Dans ce contexte, la vision de l’alphabétisation s’aligne sur les opportunités d’apprentissage tout au long de la vie et met l’accent en particulier sur les jeunes et les adultes. L’alphabétisation fait partie de l’Objectif de développement durable 4, qui vise à « assurer l’accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité, et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie ». L’objectif est que d’ici à 2030, tous les jeunes et une proportion considérable d’adultes, hommes et femmes, sachent lire, écrire et compter (cible 4.6 de l’ODD).

La Journée internationale de l’alphabétisation sera célébrée dans le monde entier. L’événement mondial principal aura lieu au Siège de l’UNESCO, à Paris, sous la forme d’une conférence de deux jours qui se tiendra les 8 et 9 septembre, dont le temps fort sera la remise des prix d’alphabétisation. En parallèle, l’Alliance mondiale pour l’alphabétisation (GAL) sera lancée. Il s’agit d’une nouvelle initiative ambitieuse qui vise à rassembler tous les acteurs clés afin de promouvoir l’alphabétisation en tant que fondement de l’apprentissage tout au long de la vie.

UNESCO

IALLA - Appel a candidatures

Publié dans Nouvelles

La date limite a été reportée ! Le 12 septembre
La date limite de candidature pour le cours de l'Académie internationale de plaidoyer pour l’apprentissage tout au long de la vie (IALLA) a été prolongée. La nouvelle date limite est le 12 Septembre

Chéres amies, amis,

Nous sommes heureux d'annoncer le lancement de l'appel à la 9ème édition du «Académie internationale de plaidoyer pour l’apprentissage tout au long de la vie» (IALLA, pour son sigle en anglais), organisé par ICAE qui se tiendra du 10 à 17 Novembre 2016, à Ouagadougou, Burkina Faso.

«IALLA» est le principal cours de formation international de l’ICAE créée dans le but d'élargir la vision de l'éducation des adultes, de former de éducateurs et des animateurs dans le mouvement d’éducation des adultes, et d'acquérir les compétences de plaidoyer à travers une méthodologie participative qui inclut une analyse complète au sein (et au-delá) du domaine de l’éducation des adultes et favorise le réseautage comme un mécanisme efficace pour l'apprentissage collectif.

Depuis sa création en 2004, nous avons eu un nombre croissant de candidats de toutes les régions et à ce moment il y a 222 diplômés IALLA de 74 pays de toutes les régions.

Vous trouverez ci-joint l'appel à candidatures et le formulaire de candidature et nous serions très reconnaissants si vous pouviez diffuser largement cet appel auprès des candidats potentiels. Veuillez noter que le cours se deroulerá en francais et la date limite pour le dépôt de la candidature est le 5 Septembre 2016. Si vous avez des questions, n'hésitez pas à nous contacter par l'adresse de courriel suivante: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Cordialement,

Katarina Popovic
Secrétaire Général

Journée internationale de la femme

Publié dans Nouvelles

GEO/ICAE.- Ce 8 mars a lieu dans un contexte teinté de multiples crises qui secouent  l’humanité dans son ensemble et tout particulièrement les femmes.

Crise du capitalisme global qui mise sur la spéculation financière, se base en la fuite de capitaux, en la réduction d'impôts des entreprises transnationales et sur le manque de transparence, mettant de côté la production réelle et souveraine des Etats, créatrice d’emploi. Crise du capitalisme global qui a approfondi le clivage entre les pays appauvris et ceux enrichis ; entre ceux qui ont accès aux ressources de tout type et ceux qui ne l’ont pas.

Crise de gouvernance globale dont la solution est imposée par la force des armes éjectant ainsi de leurs territoires des millions d’êtres humains.

Crise environnementale produite par les abus de l’exploitation des ressources liée au modèle de croissance qui est non durable.

Crise de confiance en la capacité de la politique à construire un monde qui vaille la peine d’y vivre.

Crise d’identité qui produit l’émergence de divers fondamentalismes excluants.

La réalité issue de ces multiples crises affecte de manière spéciale aux femmes du monde et met en péril les avancées obtenues pendant les dernières décennies.

Aujourd’hui, plus que jamais, nous avons besoin de construire des alliances pour participer activement à la construction du monde que nous voulons, QUI EST URGEMMENT NECESSAIRE, un monde basé sur la reconnaissance mutuelle, l’échange solidaire, la protection environnementale, le respect à la diversité et la justice sociale.

Nous faisons un appel à toutes les femmes du monde à prendre les rues et à crier haut et fort que nous ne sommes pas disposées à revenir en arrière et que sans nous ce n’est pas possible de résoudre aucune crise de celles dans lesquelles ont nous a embourbé.

Sortez à la rue le 8 mars ! La rue est à nous !

 

FfD3 - Une bulle éclatée?

Publié dans Nouvelles

Conférence sur le financement du développement à Adis Ababa   – une bulle éclatée? 


La 3ème Conférence sur le financement du développement était porteuse de grands espoirs de la part de la société civile. Tout le monde avait d’espoir. Le moment de vérité, d’élan, de poussée de l’agenda Post 2015. Le Forum de la société civile qui a eu lieu avant la Conférence a augmenté l’espoir sur la possibilité d’une nouvelle coopération au développement qui puisse garantir la mise en place de l’agenda Post 2015 . La communauté éducative à Adis Ababa était petite mais était déterminée à participer à la définition du nouvel agenda. Le processus de préparation a été long et suffisamment inclusif : participation de représentants politiques d’haut niveau, des acteurs institutionnels importants, des ONGs et des entités du secteur privé, la rhétorique est devenue de plus en plus porteuse d’espoir…

AddisAbaba_FR.pdf